EDEN, retour au monde perdu…

Par défaut

Aucun répit! À peine le tome 18 de Caroline Baldwin terminé que j’enchaîne avec EDEN, une mini-série de trois albums dont le premier paraîtra fin 2019 (si j’arrive à tenir le rythme) aux Éditions du Tiroir, nouveau venu dans le petit monde des éditeurs.

Le pitch?

1970. Sarah Malone, la petite-fille du journaliste Edward Malone qui avait accompagné le professeur Challenger à la découverte du « monde perdu », se met en tête de retrouver ce fameux « monde ». Elle a mis la main sur les carnets de son grand-père décrivant tout ce qu’il avait vécu.

Elle part avec une bande de hippies fêtards à la recherche de l’Eden sur terre, bien décidée à y installer une communauté, loin des tumultes de la société de consommation.

Mais Sarah, fraîchement diplômée en paléontologie, se garde bien de parler des monstres préhistoriques, dinosaures, allosaures et autres ptérosaures décrits dans les carnets de son grand-père. La découverte de tels animaux constituant le Graal pour tout paléontologue qui se respecte!

Même si la parution de ce nouvel album est d’ores et déjà garantie, vu l’ambitieux programme des Éditions du Tiroir, une partie du financement sera assurée par crowdfunding avec une foule de contreparties sympas dont je vous reparlerai d’ici peu! À suivre, donc!… 😉

Half-blood

Par défaut

Pas le temps de souffler! La promo du tome 17 de Caroline Baldwin à peine achevée que déjà se profile le tome 18, Half-blood.

Scénario initialement écrit pour le cinéma, l’intrigue ramènera notre héroïne à Bangkok, ville qu’elle connaît déjà bien ( voir La lagune ). Pour dessiner cette aventure, j’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur des centaines de photos réalisées sur le tournage du long métrage avorté dans lequel la formidable comédienne Carole Weyers jouait une Caroline plus vraie que nature!

C’est le grand luxe! 😉

Le retour de Petzi.

Par défaut

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été un fan inconditionnel du petit ourson créé en 1952 par Carla et Vilhelm Hansen. J’ai appris à lire avec Petzi et ses aventures m’ont donné l’envie de raconter des histoires en images, bien avant que je ne fasse connaissance avec Tintin ou Blake & Mortimer. Aussi, quand en 2015 nous nous sommes rendus avec Pierre Paquet dans les locaux des éditions Egmont à Copenhague pour négocier les droits français de ma série fétiche, c’était comme toucher le Graal du bout des doigts.

Dans les locaux d’Egmont en 2015. Avec Rikke Bjørn Elmenhoff (Global Marketing Manager chez Egmont) et son assistante, Pierre Paquet et Pascale Maon la traductrice de Petzi.

Le Graal! Un strip de « Petzi et Ursula »!

Rééditer Petzi en version intégrale et dans l’ordre chronologique!…Plus de 20 ans que j’en rêvais sans croire que ce fût un jour possible! Pas plus que je ne croyais possible d’un jour réaliser un nouvel album de mon héros d’enfance!

C’est aujourd’hui chose faite avec la parution cet été de Petzi & le 7ème continent que j’ai voulu comme un hommage au génie créatif du couple Hansen.

D’où le format « à l’italienne » caractéristique des premiers albums de Petzi au Danemark et en Allemagne.

Comme à l’époque d’Hansen qui fournissait un strip journalier aux quotidiens danois, j’ai écrit mon histoire au jour le jour en n’ayant qu’une idée directrice en tête.

Comme Hansen, je me suis conditionné à réaliser un strip par jour durant deux mois pour être au plus près de ce que furent ses conditions de travail.

J’espère que la lecture de cet album vous rappellera bien des souvenirs et vous ramènera, page après page, dans cette enfance où flottait une délicieuse odeur de crêpes.

Et si vous passez en Suisse, du côté du Château Saint-Maurice, allez faire un tour à la grande expo « Petzi au château » qui débute le 20 avril. Vous ne le regretterez pas!